Simplifier les ordonnances des patients chroniques en ALD

Le constat est simple et partagé par beaucoup : dans la vraie vie, les patients porteurs de maladies chroniques et en affection de longue durée (ALD) sont confrontés à de multiples prescripteurs, concomitants ou successifs, ainsi qu’à leurs propres représentations des traitements qui leur seraient utiles ou ne le seraient pas (les génériques, l’automédication, etc.). Continuer la lecture de « Simplifier les ordonnances des patients chroniques en ALD »

Et si l’on essayait l’intégration des soins ?

S’il est un domaine où l’imagination médico-administrative excelle, c’est bien celui de l’organisation des soins. Empilement de couches et de dispositifs successifs notre système de santé a tout du mille-feuille. Réseaux de santé, CLIC, Paerpa, Maia, PTA, CPTS  chaque époque tente de laisser son empreinte,  avant que le temps ne l’efface peu à peu. Laissant intacts les cloisonnements de notre système.

Cloisonnements ville-hôpital, médical- social, soin-prévention, le diagnostic est connu, les traitements symptomatiques successifs, à base de coordination des soins, se sont avérés inefficaces. Les CPTS seront-elles la solution ?

Et si on pensait autrement ?  On lira avec intérêt le diagnostic de Continuer la lecture de « Et si l’on essayait l’intégration des soins ? »

Un séminaire plein de promesses pour la recherche en soins primaires

Ambiance studieuse au séminaire consacré à la recherche en soins primaires les 11 et 12 janvier 2018 à Paris.  Placé sous l’égide de SPP-IR, avec le soutien des centres et maisons de santé et des chercheurs, il a tenu ses promesses. Introduction prononcée au nom de l’IJFR (consulter). Premières impressions en images

Continuer la lecture de « Un séminaire plein de promesses pour la recherche en soins primaires »

SNS 2018-2022 : vers des politiques de santé basées sur les faits ?

A l’heure où un sondage nous apprend que près de 10 % de nos concitoyens pensent que la terre pourrait être plate il est encourageant de lire que les politiques en matière de santé pourraient désormais être guidées par les faits plutôt que par les dogmes ou par les croyances.

La Stratégie nationale de santé 2018-2022 (SNS) récemment adoptée par le gouvernement, s’inscrit  dans cette évolution. Continuer la lecture de « SNS 2018-2022 : vers des politiques de santé basées sur les faits ? »

30 Millions d’euros en 2018 pour les modes d’organisation innovants de l’article 51

L’article 51 de la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 prévoit de financer des expérimentations de modes d’organisation innovants. En clair, au lieu de payer les actes déclarés par les hôpitaux d’un côté, par la médecine de ville et les centres de santé de l’autre, il pourrait être possible d’imaginer des parcours vertueux, utiles aux usagers, avec une rémunération que les acteurs se répartiraient en bonne intelligence.

Les centres de santé et leurs professionnels, forts de leur expérience en matière d’innovation, entendent bien  être partie prenante de l’expérimentation.

Continuer la lecture de « 30 Millions d’euros en 2018 pour les modes d’organisation innovants de l’article 51 »

Quelles perspectives pour la recherche en soins primaires ?

Le conseil d’administration et le conseil scientifique de l’IJFR se sont réunis le 18 septembre 2017 pour un premier bilan après un an d’existence et tracer des perspectives d’action. Un nouveau rendez-vous est pris pour le 6 novembre prochain.

1 – Retour d’expériences sur les 2 projets Preps refusés

  • Epidaure 2 puis Aqeso Cds
  • Une année de travail pour chacun d’entre eux
  • Ambition importante (multicentres, multiaxes), innovation incertaine, budget significatif (0,5 M€ chacun), rappel du motif de refus d’Aqeso « il s’agit d’une évaluation des prises en charge sans hypothèse d’intervention innovante pour améliorer les pratiques »
  • Un contexte favorable en théorie, le soutien annoncé de la DGOS à la recherche en soins primaires

    Le CA de l’IJFR résolu à promouvoir la recherche en soins primaires
  • Une réalité plus contrastée, l’allocation des ressources étant en pratique très peu accessible aux soins primaires,
  • Soutien des pouvoirs publics insuffisant,
  • Peu de porteurs de projets expérimentés et disponibles

Continuer la lecture de « Quelles perspectives pour la recherche en soins primaires ? »