Projet

Epidaure Territoires

Santé, population, territoires, imaginer l’avenir de la médecine sociale

Dans le cadre du projet Epidaure Santé Territoires, conduit pas l’IJFR en partenariat avec la Banque des Territoires, Nadège Vézinat et Nicolas Duvoux viennent de réaliser une revue de la littérature scientifique portant sur la médecine sociale, les centres de santé et les maisons de santé. Le rapport fournit des pistes de réflexions stratégiques pour imaginer les organisations innovantes garantissant l’accès aux soins et à la prévention dans les territoires.

Comment améliorer l’accès aux soins dans les territoires défavorisés ? Quelles nouvelles pratiques médicales et organisationnelles pourraient être favorisées par des financements au forfait populationnel remplaçant le paiement à l’acte ? Quels nouveaux modèles économiques, plus robustes, et socialement performants, pour des centres de santé innovants ? Quelles nouvelles professionnalités, quelles dynamiques en équipe ? Quels management des équipes de soins primaires et secondaires ? Quels leviers pour aller vers des formes d’intégration des parcours patients, y compris hospitaliers, à partir des soins primaires ?

Telles sont quelques unes questions qui sous tendent le partenariat conclu pour une durée de 3 ans (2020-2022) entre l’IJFR et la Caisse des Dépôts Banque des Territoires.

Thèmes de travail

  • Les professionnalités dans un contexte de travail en équipe salariée pluriprofessionnelle
  • Le management professionnel des équipes
  • Politiques de service public et usagers
  • Modèles économiques et budgétaires

A échéance de trois ans, l’objectif est de proposer aux décideurs publics et privés différentes méthodes d’analyse et de compréhension, des référentiels, facilitant la mise en place de nouvelles offres de soins, médicaux, médico-sociaux, et préventifs, au plus près des besoins des territoires et des habitants.

Pour y parvenir, on s’appuiera sur les travaux de recherche académique (sociologie du travail, sociologie des professions, management, économie, soins primaires,…). Seront pris en compte les retours d’expériences des expérimentations telles que PEPS et IPEP, vues depuis le terrain. Sans oublier l’expérimentation “MSP et CDS participatifs” annoncée pour 2021. On fera également le bilan des chantiers gouvernementaux MaSanté 2022 tels que les postes de médecins partagés Ville-Hôpital, Généralistes et Spécialistes, le doublement du nombre de CDS et MSP, les 1000 CPTS.