Epidaure-CDS : le projet a été accepté par le Ministère et la CNAM

C’est le 7 septembre 2018 que la nouvelle est tombée, par un message signé  de Mathilde Lignot-Leloup, Cécile Courrèges, et Nicolas Revel (DSS, DGOS, CNAM).  Le projet EPIDAURE-CDS a été  accepté par le Jury de l’expérimentation nationale “PEPS.” Pour la plus grande joie de l’équipe projet de l’IJFR et de tous leurs collègues de centres de santé.

La suite ? Place maintenant à la co-construction du projet définitif, avec le Ministère et la CNAM.

L’objectif ? Rédiger le “cahier des charges, ” la règle du jeu de l’expérimentation en quelque sorte. Et répondre à pas mal de questions. Quel montant pour le forfait annuel que recevront les CDS pour chaque patient inscrit ? Comment sera modulé le forfait en fonction des types de patients, de leur âge, de leur précarité sociale, de leur handicap, etc. Comment les patients s’abonneront-ils ? Quels actes resteront hors forfait ? Et bien d’autres questions.

Sans plus tarder le programme de travail préparatoire du “cahier des charges” a  été fixé. Rendu des copies avant la fin de l’année 2018.

 

Quels  centres de santé seront concernés par le paiement forfaitaire à la capitation ?

Cinq équipes représentant 10 centres de santé sont à l'origine du  projet conduit par l'Institut Jean-François REY. Celles du Centre de santé Richerand (Paris), et celles des centres de santé Municipaux de Gennevilliers, Malakoff, Nanterre et Saint-Ouen. Rappelons qu'à eux cinq ils représentent une file active médecin traitant MG de 65 000 patients,  une file active de 20 000 patients en dentaire, pour un total de 15 millions d'euros d'honoraires perçus en 2017.

Début 2019, quand l'expérimentation commencera, d'autres CDS pourront postuler et les rejoindre. Conditions à remplir ? Apporter sa pierre à l'édifice commun, et faire la preuve d'un niveau de maturité suffisant : pratiques en équipe pluriprofessionnelles, qualité du projet de santé, salariat des médecins sans intéressement à l'acte, direction médicale,  etc.

Pour en savoir plus, lire ci-après le dossier déposé auprès du Ministère de la santé.

Télécharger (PDF, 250KB)